Pourquoi sommes-nous plus court le soir?

Pourquoi sommes-nous plus court le soir?

Au Kenya, les femmes portent sur leur tête des jarres remplies d’eau atteignant régulièrement 60 % de leur poids, comment est-ce possible sans qu’elles ne se blessent? La réponse réside probablement au fait que la pression exercée sur la colonne vertébrale est verticale car elles se tiennent la tête bien droite. Il y a fort à parier toutefois que ces femmes sont particulièrement plus courtes le soir que le matin. À moins d’être alités, nous sommes tous plus courts le soir que le matin.

Les disques intervertébraux

 Les disques intervertébraux sont des anneaux de cartilage fibreux situés entre chaque vertèbre qui agissent comme amortisseur de la colonne vertébrale. Au centre, se trouve un noyau gélatineux composé à plus de 80 % d’eau. Il est déformable, mais pas compressible. La journée, sous l’influence de la pesanteur et des contraintes de charges verticales appliquées sur la colonne vertébrale, il se vide de son eau. En se ‘’dégonflant’’, il perd sa qualité d’amortisseur. La nuit, en position couchée, le noyau du disque se remplit à nouveau de liquide, comme s’il se “regonflait”. Ainsi, en théorie, on grandit la nuit en dormant. Pendant ce remplissage, pourquoi ne pas garder le dos bien au repos et la colonne bien alignée en utilisant un coussin/oreiller de genoux comme les oreillers gKnee pour mieux dormir de côté.

Le remplissage des disques

Quand on est jeune, le disque est épais et de consistance gélatineuse. Au fur et à mesure des années, le disque -composé en partie d’eau- se déshydrate et se rétrécit lors de la modification de la composition du centre mou. À partir de 30 ou 40 ans, il est normal qu’une radiographie montre les premiers signes d’une arthrose de la colonne vertébrale car les disques intervertébraux se dégradent avec l’âge.

Aidons nos disques

Malheureusement, les disques intervertébraux ne reçoivent l’approvisionnement sanguin direct qu’avant la naissance. Sans ce moyen de transport de substances nourrissantes, la régénérescence des disques chez la personne adulte est impossible. Il semblerait que des hydrogels injectables combinant cellules et agents bioactifs pourraient être une solution au problème. Il y a des indications que la glucosamine et la chondroïtine pourraient aussi aider. Boire beaucoup d’eau aide à bien hydrater les disques alors que manger des aliments riches en calcium les renforce.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.