L'importance du sommeil

L'importance du sommeil

Quelle est l’importance du sommeil?

Le nombre d’heures de sommeil

Dans un monde idéal, chacun dormirait toutes heures dont il a besoin et se lèverait en forme et efficace pour la journée, sans somnolence. Charles Czeisler, professeur de médecine de sommeil à l’Université de Harvard a démontré que le nouveau-né (0 à 3 mois) avait besoin de 14 à 17 heures, en âge scolaire (6 à 13 ans) de 9 à 11 heures, adulte (18 à 64 ans) de 7 à 9 heures et les seniors (plus de 65 ans) de 7 à 8 heures. Les besoins de sommeil varient. Il y a les gros dormeurs (10 heures), les petits dormeurs (6 heures), les lève-tôt et les couche-tard. Le manque de sommeil (moins de 6 heures) peut avoir des conséquences néfastes : surpoids, diabète, maladies cardiovasculaires, hypertension artérielle, troubles gastro-intestinaux, infections virales, dépression, maux de tête, baisse de motivation, difficultés d’apprentissage, problèmes professionnels, sans oublier la somnolence au volant.

Pour bien dormir

Bien dormir ne signifie pas rester en place sans bouger dans le lit, chaque nuit, un dormeur se retourne en moyenne 40 fois. Pour les dormeurs latéraux qui utilisent un coussin de genoux pour garder la colonne vertébrale bien alignée, il est donc suggéré qu’une courroie le retienne à la jambe, (comme les coussins gKnee), pour ne pas devoir se réveiller pour le replacer. En matière de qualité du sommeil, l’environnement, la nutrition et les conditions de sommeil jouent un rôle important sur la capacité à s’endormir et à bien dormir la nuit.

Le rythme circadien

Le corps humain possède une horloge naturelle appelée rythme circadien. Celui-ci affecte le cerveau, le corps et les hormones, vous aide à rester éveillé et indique à votre corps le moment de dormir. L’exposition à la lumière pendant la journée est bénéfique, mais l’exposition à la lumière nocturne a l’effet inverse car il réduit la sécrétion d’hormones comme la mélatonine, qui aident à se détendre et à entrer dans un sommeil profond. Comme les appareils technologiques nuisent à la production de mélatonine, ils sont à proscrire le soir. La production de cortisol causée par le stress nuit beaucoup aussi au sommeil. Parmi les autres facteurs nuisibles, nommons la consommation de stimulants comme le café qui reste actif jusqu’à 6 heures. Il faut aussi éviter de pratiquer du sport trop tard et surveiller son hygiène de vie pour mettre en échec l’insomnie.

De nombreux médicaments, appareils électroniques et gadgets sont disponibles sur le marché pour mieux dormir tels des bracelets, des masques de nuit et bien d’autres. Pour les dormeurs de côté, un oreiller séparateur de genoux (gKnee) est recommandé.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.