Impact de la fatigue sur l’athlète?

Impact de la fatigue sur l’athlète?

Le repos est essentiel à l’athlète. Le manque de sommeil ou la dette de sommeil sont associés à des perturbations touchant l’humeur, la capacité de concentration, la motivation, l’endurance et le rétablissement, qui ont un effet négatif sur la performance mentale et physique. L’athlète fatigué voit sa force diminuer. Les athlètes qui dorment moins de 8 heures par nuit sont plus fatigués mentalement et sont plus à risques de blessures. Le calendrier sportif (charge d'entraînement, longs déplacements, décalage horaire et altitude) permet souvent moins des 8 à 9 heures nécessaires pour récupérer causant ainsi troubles du sommeil. Des siestes de 30 minutes peuvent palier à un manque de sommeil.

La consommation de stimulants pour palier à un manque de sommeil est une solution efficace à court terme, il faut toutefois se méfier de développer une dépendance psychologique, c’est-à-dire que la personne ait besoin de consommer de plus en plus souvent pour être mieux dans sa peau, se détendre, se calmer, se stimuler, se donner du courage. Il est important que l’athlète communique de manière directe avec son coach afin de lui signifier si un certain niveau de fatigue s’installe, afin qu’il puisse alléger ses entraînements ou l’en exempter.

Les coussins de jambes gKnee, aident à libérer les tensions pendant la nuit et à mieux dormir.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.