Combien de pression subit votre dos?

Combien de pression subit votre dos?

Le dos des êtres humains, est plus court que celui des autres vertébrés qui va de la nuque jusqu’à la queue, mais la position verticale adoptée par les êtres humains fait subir plus de pression. Les exercices de musculature du dos ne sont pas uniquement destinés aux bodybuilders avides de gros muscles mais à quiconque ne veut pas d’un dos trop mou. Comment le mât d’un bateau ferait-il pour tenir en place et braver les intempéries s’il n’était pas soutenu par les haubans (cordages). Il en est de même pour la colonne vertébrale et les muscles. Si vous avez une mauvaise posture ou vous ne faites pas assez d’exercice, vous êtes sujet aux maux de dos. Les tensions musculaires et nerveuses nuisent aussi car les vaisseaux sanguins se contractent, l’afflux sanguin vers les muscles et tissus diminue, le taux d’oxygène dans les tissus diminue, ce qui crée une accumulation de déchets biochimiques. La conséquence? Les cellules vieillissent prématurément et les tissus et articulations dégénèrent. Les camionneurs, les déménageurs, les vendeurs, les caissières, les coiffeurs et coiffeuses, les secrétaires, les dentistes, les informaticiens et même les massothérapeutes sont plus exposés aux risques de souffrir de dorsalgies (maux de dos) mécaniques. 

Le dos est la partie du corps qui porte le plus de tension, voilà pourquoi les séances de massage s’y concentrent le plus. Plus on descend dans la colonne du haut vers le bas, plus les vertèbres subissent de pression. Par exemple, pour un adulte de 80 kg, la masse du tronc, des épaules et de la tête vaut approximativement 53 kg. La surface d’un disque intervertébral lombaire est d’environ 15 cm² soit : 53 kg/15 cm²= 3,53 kg/cm². Il existe de très nombreuses méthodes pour progressivement relâcher les tensions dans le dos : Cela va d’un bon bain chaud, un massage, des infrarouges, de l’acuponcture, des courants électriques, une séance d’étirement ou de yoga, de la musique de relaxation, de la méditation, etc.  

Les maux de dos ne sont pas tous pareils. On peut les diviser en deux catégories : mécanique et inflammatoire. En général, le mal de dos d’origine mécanique est causé par une blessure, un effort excessif ou une pression sur les vertèbres, les ligaments ou les muscles du dos. Le mal de dos d’origine inflammatoire peut être causé par une maladie auto-immune qui survient lorsque le système immunitaire se méprend et attaque des cellules saines de l’organisme comme s’il s’agissait de cellules étrangères, ce qui entraîne une inflammation. Comme nous passons environ 1/3 de notre temps, le choix d’un bon oreiller et d’un coussin de jambes de qualité comme les coussins gKnee est important.

 

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.